Le storytelling, ou l’art de raconter une histoire

Raconter une histoire n’est pas raconter des histoires. Au contraire ! Le storytelling se base sur des faits réels, sur cette histoire qui vous appartient.

Votre histoire, votre valeur ajoutée.

Dans le grand jeu de la communication, le storytelling est une clé souvent oubliée par les entreprises. Souvent, on se dit que notre histoire n’a pas grande valeur, ou que le client ne sera pas intéressé. Or raconter son histoire permet avant tout une meilleure transparence vis-à-vis de sa clientèle : un client qui sait d’où vous venez sera toujours plus enclin à vous faire confiance.

Concrètement, le storytelling, c’est quoi ?

Pourquoi, dès tout petit, aimons-nous les contes ? Pourquoi s’identifie-t-on au héros ? Quels sont les ressorts de la narration qui nous tiennent en haleine ? Grâce à un schéma narratif précis, un conte nous procure une émotion. Il y a toujours ce héros, celui qu’on aimerait bien être, qui poursuit une quête, mais qui a contre lui des adversaires, et avec lui des alliés. Plusieurs péripéties l’entravent dans son parcours mais à la fin, il arrive toujours à honorer sa mission. Tout au long de son parcours, le lecteur se rallie à sa cause, l’encourage, fustige les adversaires, et est heureux de l’accomplissement final de la mission. Imaginez cela pour votre entreprise.

Se connecter à sa cible

Parler de la vie et de l’organisation de l’entreprise, s’ouvrir au client pour lui faire part des difficultés que vous avez eues à surmonter, du parcours que vous avez accompli, va faire de lui un contact privilégié, et vous allez pouvoir établir avec votre client une réelle connexion. Partager votre histoire, c’est faire vibrer votre client avec vous, c’est capter son attention et susciter chez lui du plaisir.

Influencer plus que convaincre

Ainsi, grâce au storytelling, vous allez pouvoir aller à contre-courant d’une communication traditionnelle qui s’enlise dans des messages souvent très complexes. Les clients deviennent hermétiques à des arguments trop lourdement affichés. Alors, plutôt que de convaincre votre client à grand renfort de démonstrations ou de chiffres parfois oppressants, prenez-le par les sentiments et influencez son jugement. Aucune manipulation, seulement une plus grande honnêteté de votre part : montrez qui vous êtes, quel est votre parcours, ou quelle est l’expérience réellement vécue par vos clients ou utilisateurs : partagez !

Des exemples ?

Prenons l’exemple le plus célèbre (et par là le plus souvent donné) : Apple. Tout le monde a en mémoire les fameuses « Keynotes » de Steve Jobs, ou les « Stevenotes » : le fondateur de la marque présente toujours un nouveau produit en l’inscrivant dans une histoire, et n’hésite pas à faire de l’histoire de la marque, ou de son histoire à lui, le vecteur de sa communication. Ainsi, le client a une expérience qui finit par le faire appartenir à une communauté. Être connecté à une communauté, voilà ce que proposent également les réseaux sociaux. Et par ces médias là, c’est également les histoires à lire et à dévorer qui sont les plus partagées. En effet, c’est ce qui est personnel qui provoque des émotions, et l’utilisation du storytelling permet de faire entrer de la subjectivité dans sa communication.

Les histoires du storytelling

Cependant, si on peut bien évidemment partir de l’histoire de l’entreprise pour mettre en place sa communication, et en particulier sa communication interne, toute histoire sera propice à alimenter votre propos : d’où vient le fondateur ? Quel est son parcours ? Quelle expérience ce client a-t-il eue avec le produit ? Qu’a mangé la personne sur la photo juste avant la prise de vue ? En soi, tout est imaginable. C’est dans la façon de raconter, de mettre en place le schéma narratif, de mettre le produit en avant dans cette histoire, que tout va se jouer. Pour faire de votre message une expérience unique pour votre client.

 

Avec Rédactographe, je m’engage, grâce au storytelling, à pourvoir votre marque ou votre entreprise d’une bonne image, grâce à un message authentique et porteur de sens, qui, par sa subjectivité, va aussitôt inclure votre client dans votre communauté. Et ainsi, transmettre l’âme de votre entreprise en transmettant son histoire.