UNADEV

Savez-vous également rédiger dans un style journalistique ?

M’a demandé un jour Marie Dubois, directrice de la communication à l’UNADEV, Union Nationale des Déficients Visuels.

Vous savez, moi, je m’adapte : au style, au sujet, aux contraintes !

Et voilà comment j’ai commencé à rédiger des articles pour le magazine Lumen.

Un magazine consacré à la déficience visuelle

Lumen est le premier magazine consacré à la déficience visuelle. Il est destiné aux personnes atteintes, à leur entourage, aux professionnels de santé et du médico-social, etc. Il est diffusé gratuitement par l’UNADEV. Lumen (« lumière », en latin) a pour objectif de lever le voile et de faire le jour sur « sur les grands sujets de la déficience visuelle afin de vous donner des repères forts et utiles » : informations utiles, réponses concrètes, témoignages sont autant de moyens d’aider les personnes déficientes visuelles et leur entourage. Loin d’être ennuyeux, avec ses couleurs pop et son graphisme tout en rondeurs, Lumen s’écarte des clichés des magazines institutionnels.

Se rapprocher du style journalistique

Le premier article que j’ai eu à écrire avait pour sujet les jeux destinés aux personnes déficientes visuelles. J’ai ainsi eu à faire des recherches, mener des interviews, et écrire dans le but d’informer. Car c’est la différence entre journalisme et communication : l’un a une visée informative lorsque l’autre a une visée commerciale. Et le style ne peut donc pas être le même. Mais j’aime les défis, et je m’adapte !

Satisfaits de mon travail, l’UNADEV m’a demandé un autre article, d’expression libre, pour faire entendre la voix d’un entrepreneur déficient visuel, pour le même numéro.

Vous pourrez retrouver ces deux articles dans le numéro 7 du Magazine Lumen.

Dans le numéro 8 du magazine, trouvez également un article sur la CMI (page 13).

 

 

Magazine Lumen
  • Client: UNADEV
  • Date: Depuis avril 2017