Fautes et référencement : Google va-t-il tuer l’orthographe ?

Vous voulez référencer votre site web pour gagner en visibilité sur Google. Soit. Mais à quel prix ? Allons-nous tous tuer la langue française pour quelques places sur les moteurs de recherche ?

Vous cherchez un nom pour votre entreprise. Vous ne trouvez pas. Vous faites appel à quelqu’un dont c’est le métier, dit onomaturge. Il vous rend son travail et… vous êtes déçu. C’est ce qui arrivera, dans la plupart des cas. Maintenant, il s’agit de se demander : pourquoi ? Qu’est-ce que j’attendais de ce nom ?

Pourquoi prendre en compte les fautes d'orthographe dans le référencement de son site ?

Le référencement web, c’est un peu la loi de l’offre et de la demande. D’un côté, des utilisateurs recherchent une information. De l’autre, des sites web donnent une information (et accessoirement essaient de vendre des trucs !). Le moteur de recherche fait l’intermédiaire. Le but, donc, pour les sites web, est de positionner sur ses pages, à des endroits stratégiques, les termes qui sont recherchés par les utilisateurs, pour gagner des places sur les moteurs de recherche.


Or, parfois, les utilisateurs font des fautes. Soit ils ne savent pas écrire un mot, soit il font des fautes de frappe. Google en corrige certaines, mais pas forcément toutes. Et quand le business repose sur le référencement de son site, il devient urgent de gagner des places. Et donc de positionner des requêtes comprenant des fautes d’orthographe dans ses pages.

Techniques pour référencer des fautes d'orthographe

Cependant vous allez me dire, et vous aurez raison : ce n’est quand même pas très propre de faire des fautes exprès. On va perdre en crédibilité auprès de ses lecteurs. Olivier Andrieu, dans sa bible Réussir son référencement web, donne quelques pistes, pour le faire habilement :

  • positionner la faute dans la balise ALT des images ou dans l’URL de la page
  • rédiger des commentaires comprenant la faute d’orthographe
  • faire un article du type « comment les visiteurs sont arrivés sur le site » pour placer la requête erronée,…

Toutes ces techniques sont valables quand le mot-clé comprenant la faute apporte un trafic relativement faible. En effet, on placera uniquement le mot-clé à certains endroits qui ont peu d’importance, sans optimiser la page entière sur ce mot-clé en particulier. Comment fait-on, alors, quand on a vraiment besoin d’optimiser ce mot comprenant une faute ?

Quand la faute d'orthographe est impossible à éviter

Lors de mes formations, j’ai souvent travaillé avec des campings de Dordogne. Et je peux vous assurer qu’il y en a beaucoup des campings, en Dordogne. Tous, ou presque, ont des mobile homes. Euh, mobil-homes. Mobilhomes ? Mais, … comment ça s’écrit ? Le Robert nous donne la réponse :
orthographe google
L'orthographe de "mobile home" selon Le Grand Robert
Mais voilà, entre la vérité d’une orthographe et ce qui est recherché sur Google, il y a un gap :
orthgraphe référencement naturel
Les recherches des différentes orthographes, selon Google Trends
Alors que la bonne orthographe est « mobile home » ou « mobil-home », la recherche se concentre surtout sur « mobil home » sans e ni tiret. En deuxième position, on trouve « mobilhome », toujours une mauvaise orthographe. Que faire ? On peut difficilement conseiller à des entreprises dont le chiffre d’affaires dépend directement de leur référencement de respecter la sainte parole du Robert ! Il va donc falloir que les campings mettent en avant de mauvaises orthographes…

Sacro-saint Google fera-t-il un jour sa loi sur la langue ?

Et c’est là que le serpent se mord la queue. Les utilisateurs font des fautes sur Google, donc les référenceurs et les gérants de sites web font des fautes sur leur site. Les lecteurs enregistrent, consciemment ou pas, ces fautes dans leur esprit, ce qui les amènera à faire de plus en plus de fois cette faute. Et je prédis que, comme l’usage fait changer les choses, Google amènera un jour Le Robert à changer ses positions, que ce soit sur ce mot-là ou sur un autre.

 

Vous comprendrez que je n’ai pas la réponse à ces questions. Et que ces interrogations ont plutôt tendance à me désoler. Et même si je suis toujours d’avis que la langue ne doit pas être enfermée dans une cage dorée mais au contraire vivre avec son temps et les gens qui la parlent, que ce soit un algorithme qui dicte son évolution me donne, quelque peu, envie de pleurer.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment traitez-vous ces fautes ? Je suis curieuse d’avoir vos avis… C’est juste en-dessous, dans les commentaires !

 
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réponses à “Fautes et référencement : Google va-t-il tuer l’orthographe ?”

  1. Bonjour Marine,
    Pour mon site Web de chambres d’hôtes, j’ai pris le parti de ne pas mettre de fautes d’orthographe dans mes mots clé, j’en ai placé quelques unes dans les balises ALT de mes images. Je privilégie la qualité de la lecture et du contenu, par respect pour ceux qui me lisent.
    Dans quelques années (mois ?) nous ne poserons sans doute plus ces questions avec la recherche vocale qui modifiera radicalement notre manière de chercher une information sur le net.
    Il y a du pain sur la planche pour les référenceurs web !

  2. Marine dit :

    C’est également un parti que je prends dans mon travail : la qualité avant tout ! Et en effet, la recherche vocale va bien changer les choses (mais Google affichera-t-il les requêtes avec ou sans faute d’orthographe ? That is the question 😉 ). Merci pour ce commentaire Emmanuelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *